Nihon-Ongaku

Discutez ou écoutez les groupes que vous aimez tant!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [the GazettE] Baretta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiba07
Chanteur de corale
avatar

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 24
Localisation : Toujours à Dreamland...
Style favorit : Visual Kei & Angura Kei
Groupe favorit : Dir en Grey
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: [the GazettE] Baretta   Mar 28 Aoû - 3:19

"ame ni nureteiru himawaritachi wa futari no tsugi wo negatte
mimamoru you ni... odayaka na kao de yasashiku saite kuru hi wo matsu"

mizutamari wo nozoki kimi wo ukabe ima mo soba ni kanjiteiru yo
sure chigau naka de kimi wo shikatta te ga ima demo itai

kimi wo tsureteiku shizukesa ga miseta
koufuku to wa yobenai soumatou wa kitto seishi no ano hi wo wasuresasenai tame

kikoeru sono koe ni yorisoeba tada natsukashisa ni tomadotte shimau
sukoshizutsu tokekonde omoidashi ano hi wo mata utsushite hoshii to

"ikanaide" to negatta
ano hi to onaji gogatsu owari no ame to sayonara wa
nidome no saikai wo nurashi yurasu no
soshite subete ga yume da to boku wo warau darou

fureau yubisaki de kanjiau asu e no fuan wa kotoba ni naranai
tada dakiau koto yori mo kokoro ni aru futari no jijitsu ga kienu koto wo

honno sukoshi datta yume no you na hibi odayaka sugita saigo no kotoba ni

"wasurenaide" to negatta
ano hi to onaji rokugatsu hajime no ame agari no sora
nidome no wakare wo tsugeta taiyou
soshite subete ga yume da to boku wo waratta hakanai yume da to

yume ga nokoshita "BARETTA" wo mitsumete kyou wo ikiru

---

Trempés sous la pluie, les tournesols espèrent qu'il y aura un "après" pour nous deux, donc ils regardent dans notre direction...une bonté fleurissante et un visage calme. Attendant le jour a venir

Quand je regarde un bassin d'eau, tu flotte dessus. Encore maintenant, je peux te sentir près de moi.
En croisant les bras, ma main qui t'a frappée est toujours aussi douloureuse

Tu m'emportes, me montres le silence
Il n'y aura aucun bonheur quand tu verras la lanterne tournante,
parce que le jour ou elle cessera de tourner ne sera jamais oublié

J'arrive près de cette voix que j'entends. En la désirant ardemment car je suis si perdu
fondant petit a petit dans les mémoires de ce jour je dois y voir mon esprit

S'il te plaît ne pars pas, j'ai prié
comme en ce jour de Mai, quand la pluie s'arrêtait et disait au revoir
on se recontrera pour la seconde fois, tout trempés et tremblants
ainsi, comme tout n'était qu'un rêve, j'en rierait peut être

Le sentiment quand nos doigts se touchaient était vrai. Je ne peut exprimer mon inquiétude du lendemain
dans des mot.
juste ... s'embrassant mutuellement, mais notre vérité ne disparaitra pas de mon coeur

C'était juste pour peu de temps, mais chaque jour ressemble à un rêve,
c'étaient là tes derniers mots avant de mourir

ne m'oublie pas, je prie
comme ce jour de début juin, ou le ciel pouvait être vu après la fin de la pluie
nous joueront pour la seconde fois sous le soleil du savoir
ainsi, comme tout n'était qu'un rêve, j'en aurait ri, quand ce n'était pas un rêve de courte durée...

"je regarde fixement la [baretta] que tu m'a laissée. Auhourd'hui, je vis"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[the GazettE] Baretta
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Visual kei / J-Rock] The Gazette
» [Groupe] The Gazette
» 100 ème anniversaire de la JGR à St Just Malmont
» Frank Frost
» South Shields (New Cellar Club) : 1er février 1967

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nihon-Ongaku :: Musique Japonaise :: Visual Kei :: Les Paroles-
Sauter vers: